Assign a 'primary' menu

La moisson commence avec de bonnes premières indications de rendement

Depuis 2002, lorsque nous avons conçu et breveté notre dent fissuratrice, Jeff Claydon est devenu conscient de l’importance de l’état de santé des sols qu’il cultive. Il sait qu’un travail du sol non nécessaire peut provoquer des dégradations en terme de compaction, d’érosion et d’inondation. Les années suivantes, il a également pu observer les bénéfices du système Claydon Opti-till® sur son exploitation : augmentation de la population de vers de terre, sol en meilleure santé, couts réduits et rendements améliorés.

Alors, quelles nouvelles des utilisateurs Claydon qui ont déjà commencé la moisson à travers l’Europe ?

Les premières estimations de rendements sont très bonnes par rapports aux fermes voisines. Dans beaucoup de régions, ce qui ont travaillé leurs sols les ont asséché sur une période à très faible pluviométrie pour la saison, résultant des rendements assez faibles.

Dans le nord-est de la Bulgarie, par exemple, un client qui utilise 3 semoirs Hybrid T8 depuis les 3 dernières années, annonce un rendement en orge d’hiver de 94 quintaux/Ha. Il observe les mêmes bénéfices pour son sol que les autres utilisateurs Claydon et des rendements qui augmentent par rapport a ses voisins qui sont en système conventionnel.

Le nord-est de la France sort de deux années très sèches.  Un de nos clients a commencé la moisson des orges – 104 Quintaux/Ha contre une moyenne locale de 90 quintaux.  Il commente : « Nous avons observé que nos sols deviennent plus vivants et plus faciles à travailler.”

Au nord de Paris, Christian Fourdraine a également commencé la moisson des orges. Le rendement moyen de ce secteur est d’environ 80 quintaux/Ha, alors que les premiers rendements de Christian affichent 89 quintaux/Ha. Christian conduit son exploitation en direct depuis de nombreuses années, mais estime avoir encore franchi un cap supplémentaire en adoptant le système Opti-Till®, avec un Hybrid M3 et une herse a paille 7,5m de 2015.

Serravalle a Po, Mro Borrini avec le responsable SAV de Benati, Alfredo Perotello

Cependant, le nord de l’Italie a subi un printemps anormalement humide. Le blé d’hiver semé au Claydon se porte exceptionnellement bien. Mr Borrini, exploitant près de la rivière Po, a implanté du blé d’hiver en direct dans de la paille de soja, en un passage avec un Hybrid M3. Ses rendements atteignent 82 quintaux/Ha, La moyenne du secteur est autour de 70 – 75 quintaux/Ha.

Le système Claydon Opti-Till® prend soin de vos sols, peu importe ou se situe votre exploitation, sans pénalités de rendements, avec un cout d’implantation réduit.