Assign a 'primary' menu

Un agriculteur opte pour Claydon après d’impressionnants éssais

Colin McGregor et sa femme Jill cultivent 304 ha sur la ferme de Coldstream Mains, dans le Berwickshire, à la frontière Ecossaise, ainsi que 3 345 ha en contrat avec 14 autres exploitations.

Colin est toujours partant pour explorer de nouvelles méthodes dans le but d’améliorer ses rendements et de réduire ses couts d’implantation. C’est avec cet état d’esprit qu’il a décidé de mettre en place un essai sur son exploitation avec un semoir Claydon Hybrid porté de 4m en orge de printemps. La moitié de la parcelle d’essai a été implantée au Claydon, la seconde par un semoir concurrent. A la moisson, le rendement de la surface au Claydon affiche un rendement impressionnant de 12 quintaux de plus par hectare, avec un cout d’implantation bien plus faible et beaucoup moins d’adventices. Colin a été convaincu des bénéfices, et en 2018 il a acheté un Hybrid T6, semoir semi-porté de 6m.

Hybrid T6 chez Colin McGregor

Tony Culbertson est le chef de culture de l’exploitation, et il est ravi du temps gagné par l’utilisation du T6. Il affirme qu’il sème facilement 40 ha par jours et atteint régulièrement les 50 Ha/jour.

« Le semoir Claydon est vraiment simple à régler et ergonomique. Il a été conçu de manière très intelligente, ce qui en fait un semoir simple et efficace pour couvrir le sol rapidement avec une approche en un passage. Cela simplifie les semis et fait chuter significativement le cout d’implantation. »

Le blé d’hiver, semé avec le semoir Claydon Hybrid T6.