Assign a 'primary' menu

Votre sol est-il en bonne santé ?

Pendant les portes ouvertes Claydon cette année, nous avons accueilli Dick Neale, spécialiste de la production végétale de la firme Hutchinsons pour parler de la santé du sol. Claydon a saisi l’opportunité d’analyser leur sol en creusant un trou de 4m x 2,5m dans une parcelle n’ayant pas été travaillée en profondeur depuis plus de 16 ans. Nous recherchions a mettre en évidence la condition de nos sols en profondeur et montrer a nos visiteurs les bénéfices du système Opti-Till®. Dick a passé plus de trois jours dans ce trou pour parler de la santé et de la structure du sol. Il a mis en évidence l’importance d’avoir une bonne structure de sol et un bon PH, pour optimiser le potentiel de chaque parcelle. Au cours de cette démonstration, il a réalisé un test de désagrégation pour mesurer la résilience du sol, donc sa santé. Un morceau de sol collecte dans le trou a ainsi été comparé a un échantillon collecté sur une exploitation conventionnelle voisine.

La désagrégation intervient lorsque les agrégats ne sont pas assez forts pour supporter le stress généré par une infiltration d’eau rapide. Des problèmes spécifiques peuvent être causes par ce genre de structure : les fines particules bouchent les pores du sol, ce qui réduit l’infiltration et les mouvements de l’eau dans le sol, et augmente le ruissellement et l’érosion. La désagrégation indique l’instabilité des agrégats, leur propension a s’éroder et suggère comment le sol perd sa structure, sa capacité a fournir eau et air au plantes lors d’une forte précipitation. Si la désagrégation est limitée, cela suggère que de la matière organique est présente pour aider les particules a se structurer en micro-agrégats puis en agrégats plus stables.